Aidons l'argent à quitter les paradis fiscaux !

Les premières réactions à la crise financière de 2008 avaient fait naître quelques espoirs. Comme un seul homme, les chefs d’Etat des grands pays du globe dénonçaient les paradis fiscaux et mettaient à jour leurs listes noires. On avait eu la peau de Madoff, on aurait bien celle des Bermudes. Trois ans après, que reste t-il de ces promesses ? Rien ou pas grand-chose.

A 6 mois de la réunion du G20 sous présidence française (novembre 2011), il est grand temps de remettre les paradis fiscaux au centre des débats pour véritablement s’attaquer à l’opacité financière. Ce n’est pas qu’une question de morale, c’est aussi une question de santé économique. Et pour les pays du sud : un enjeu central de développement.

Grâce à ces sommes considérables qui fuient vers les paradis fiscaux, les pays en développement pourraient se développer. Les gens du sud n’ont pas besoin de sacs de riz. Ils ont besoin de salaires et de services publics, d’entreprises qui les rémunèrent et d’Etats capables d’investir.


Aidons-les à faire revenir l’argent des paradis fiscaux. Remobilisons nos dirigeants sur le sujet. Pour que le G20 sous présidence française ne devienne pas le Copenhague de la finance.

En novembre 2011, le CCFD-Terre Solidaire fera parvenir, de façon spectaculaire, autant de cartes postales au G20 que vous en aurez envoyées à vos amis ! Avec votre soutien, le CCFD-Terre Solidaire attirera l’attention des dirigeants sur le scandale des paradis fiscaux et leurs rappellerons nos revendications.

En particulier : 
  • la transparence pays par pays des comptes des entreprises, 
  • la création d’un registre des sociétés écrans qui font l’opacité financière, 
  • la mise en œuvre d’une coopération fiscale et judiciaire effective.
 Les chiffres clés du pillage :

  • 800 milliards d'euros évadés des pays du Sud chaque année
  • 125 milliards d'euros de recettes fiscales en moins pour les pays du sud
  • 30 milliards d'euros suffiraient à éradiquer la faim dans le monde
    Vous pouvez vous-même envoyer une carte postale à vos amis :en cliquant ci-dessous



    Retrouvez également le site officiel de la campagne à cette adresse:


    Échangez avec la communauté sur la page Facebook:

    http://www.facebook.com/aidonslargent

    Restez informé grâce au compte Twitter:

    https://twitter.com/#!/AidonslArgent




    Maintenant ça serait super que mes ami(e)s blogueuses et blogueurs relaient cet appel s'ils le souhaitent. 


    source : Aidons l'Argent, Politiko


    Commentaires

    LinkWithin

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...