Michelle Alliot-Marie une menteuse ?

Décidément cette pauvre MAM ne sait pas mentir, voilà que l'on apprend que non contente d'avoir pris le jet d'un homme d'affaires ami du clan Ben Ali à son arrivée en Tunisie, elle l'aurait pris une seconde fois pendant son séjour pour éviter les villes où se déroulaient les émeutes annonciatrices de la révolution tunisienne.

Ce vol aller et retour dans une avion du clan Ben Ali et Trabelsi n'était pas organisé pour aller porter secours aux malheureuses victimes de la répression policière, non pas du tout, mais pour aller déjeuner dans une oasis.

Un petit caprice gustatif de Madame alors que la colère du peuple tunisien grondait et que la répression s'abattait sur lui.

C'est une véritable honte chère madame, il est temps que vous retourniez à St Jean de Luz, vous occuper de cette ville.

Alors que va nous raconter Michelle Alliot-Marie comme mensonges ?
  • Elle ne savait pas ? 
  • Elle n'était pas là au début ?
  • Vous savez ces choses là c'est Patrick qui s'en occupe
  • Trabelsi ? connais pas ?
  • Vous me dites Tunisie, ah bon vous croyez ?
N'en déplaise à l'ami corto, désolé de penser que cette femme n'a plus sa place dans un gouvernement de la République Française.

Commentaires

  1. M'enfin ! pourquoi tant de haine ? :)

    Ceci dit, ça commence à puer c't affaire

    RépondreSupprimer
  2. Michèle Alliot-Marie a fait DEUX voyages dans le jet privé de l'homme d'affaire Aziz Miled.

    Alain Fouché est sénateur UMP de la Vienne.

    Le sénateur Alain Fouché a jugé que "la morale républicaine" avait été "gravement offensée" avec ce voyage d'agrément en Tunisie, comme "la réputation d'indépendance" de la politique étrangère de la France.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/02/05/tunisie-michele-alliot-marie-aurait-effectue-en-deuxieme-vol-en-jet-prive_1475842_823448.html

    RépondreSupprimer
  3. Mercredi 2 février, devant l'Assemblée nationale, la ministre Michèle Alliot-Marie s'était expliquée une première fois : elle avait rencontré Aziz Miled à l'aéroport de Tunis. Aziz Miled lui avait alors proposé de voyager avec lui, dans son jet privé, jusqu'à Tabarka. Le vol dans ce jet privé avait duré 20 minutes.

    Rien d'autre. Rien de plus.

    Voici la déclaration de Michèle Alliot-Marie à l'Assemblée Nationale :

    «Arrivant après Noël à Tunis, un ami (NDLR : Aziz Miled, propriétaire de l'avion et de l'hôtel où a séjourné le couple) qui allait à Tabarka, lieu final de destination avec son avion, m'a effectivement proposé de voyager avec lui plutôt que de faire les deux heures de voiture. Il n'a, à aucun moment, mis son avion à ma disposition. Je l'ai accompagné pendant vingt minutes.»

    Samedi 5 février, Le Nouvel Observateur explose la ligne de défense de Michèle Alliot-Marie :

    Le deuxième voyage en jet privé de Michèle Alliot-Marie.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110205.OBS7561/info-obs-le-deuxieme-voyage-en-jet-prive-de-michele-alliot-marie.html

    RépondreSupprimer
  4. Ségolène Royal fustige les "mensonges" de Michèle Alliot-Marie.

    Pour la socialiste, les déboires tunisiens de MAM "décrédibilisent la diplomatie française".

    Michèle Alliot-Marie imite le président de la République, qui érige "le mensonge en méthode de gouvernement".

    Les mots de Ségolène Royal, sur Europe 1, sont sans appel lorsqu'elle condamne les deux voyages en jet privé tunisien de la ministre des Affaires étrangères.

    Pour Ségolène Royal, le scandale autour de Michèle Alliot-Marie est "un nouveau coup porté à la crédibilité de la diplomatie française" :

    http://www.europe1.fr/Politique/Royal-fustige-les-mensonges-de-MAM-402139/

    RépondreSupprimer
  5. Avec ses vacances égyptiennes, Fillon part en vrille.

    La nouvelle est tombée en pleine session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale et s'est répandue comme une traînée de poudre. François Fillon a reconnu, par communiqué, l'utilisation d'un avion du gouvernement égyptien pendant ses vacances de fin d'année.

    "Le Premier ministre a été hébergé lors de ce séjour par les autorités égyptiennes. Le Premier ministre, toujours à l'invitation des autorités égyptiennes, a emprunté un avion de la flotte gouvernementale égyptienne pour se rendre d'Assouan à Abou Simbel où il a visité le temple. Il a également effectué une sortie en bateau sur le Nil dans les mêmes conditions", écrit Matignon.

    François Fillon a donc préféré prendre les devants avant que l'édition du Canard enchaîné de ce mercredi ne soit dans les kiosques.

    Voilà donc le Premier ministre désormais totalement solidaire de sa ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, embourbée dans ses dénégations à propos de ses vacances tunisiennes.

    "Après 'Air Ben Ali', voici 'Air Moubarak'", a lancé le porte-parole du PCF Olivier Dartigolles, tandis que le NPA a demandé le départ pur et simple du Premier ministre.

    Réagissant depuis Dakar à l'information, la première secrétaire du PS Martine Aubry a fait part de sa "consternation". "On voit jour après jour combien le gouvernement a perdu le sens de l'esprit public", a-t-elle lancé.

    Noël Mamère a tapé très fort : "Je suis accablé par ces relations incestueuses avec des crapules, cette collusion avec des criminels. Maintenant que le Premier ministre est concerné, cela devient une affaire d'Etat."

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/vacances-en-egypte-fillon-part-en-vrille_960369.html

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...