Nicolas Sarkozy et le pouvoir de l'argent

Yann dans un billet récent s'interroge à propos d'une des conclusions que tirent Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot dans leur livre "Président des Riches".

"la puissance du pouvoir oligarchique actuel dépasse la seule personne de Nicolas Sarkozy. …] Il n’est somme toute qu’un acteur apprécié et utile au poste stratégique qu’il occupe. Si cela tourne mal, s’il n’est pas réélu en 2012, les réseaux du pouvoir pourront toujours lui trouver un remplaçant, dans son camp ou dans une autre; C’est l’un des pires dangers d’une situation qui a dégagé à droite mais aussi à gauche, des personnalités susceptibles d’accéder aux plus hautes responsabilités. [...] Nicolas Sarkozy peut-être remplacé, y compris par un(e) leader socialiste, en préservant les intérêts essentiels de l’oligarchie."

A l'évidence dans la carrière politique de Nicolas Sarkozy, on trouve des appuis importants, des soutiens financiers de personnalités aisées, riches voire très riches. On ne devient pas maire de Neuilly-sur-Seine à 28 ans, ville où demeurent de très nombreux riches et où l'impôt sur le revenu moyen est de 16711 € par an (regardez ici le site salairemoyen.com), grâce à des seules convictions politiques. Il est nécessaire d'avoir des appuis de décideurs que l'on retrouvent dans de nombreux secteurs de l'économie.

Il est d'ailleurs symptomatique de constater que la première chose qu'il fait après son élection est de partir en vacances sur un yacht d'un de ses "amis" milliardaires. Et je ne parlerai pas ici d'un séjour aux États-Unis dans une propriété d'un autre milliardaire.

Reconnaissons à ses hommes et femmes riches un sens de l'a propos car pour eux et je dirai pour les libéraux en général, où les mots taxes et impôts sont à bannir, une personnalité comme Nicolas Sarkozy au pouvoir est une bénédiction. On allège les impôts en rendant le boulier fiscal très "abordable", on allège les charges sociales des entreprises que ses amis, et le autres, dirigent, on envisage de supprimer l'ISF, on défiscalise les heures supplémentaires, on modifie le code du travail pour atténuer dans certains cas les 35 heures, on modifie l'âge de départ à la retraite, et la liste n'est pas exhaustive.

Chacun a en mémoire les pérégrinations d'Eric Woerth dont l'épouse conseillait la famille Bettencourt pour une "optimisation fiscale" (En Français dans le texte : comment rouler le fisc dans la farine) et on se souvient des déclarations de la comptable de la famille à propos de la circulation d'enveloppes au profit de la campagne électoral du candidat Sarkozy en 2007.

En matière de campagne électorale, chacun à découvert le jeu subtile de l'UMP et de ses soutiens, consistant à créer des micros partis pour au final contourner la loi sur le financement des partis politiques.

En plus du pouvoir de l'argent, il faut ajouter que Nicolas Sarkozy et ses "amis" ont une position dominante dans les médias et qu'en plus en modifiant la loi il s'est octroyé le pouvoir de nommer le président de France Télévision. Dans la presse nul besoin de rappeler que Bouygues détient le groupe TF1-LCI que Bolloré possède Direct 8, les gratuits Direct-Matin et Direct Soir, que Dassault possède le Figaro, j'en passe et des meilleurs et notamment la presse de province qui est très lue et est majoritairement aussi dirigée par des amis du pouvoir.

Alors pour répondre à l'interrogation de Yann, je dirai que tout ce petit monde se tient tant qu'il y a convergences d'intérêts, le jour où Sarkozy perdra l'élection ou qu'il aura terminé son second mandat, alors ses appuis se dirigeront vers une autre personnalité politique. Mais il ne faut pas se leurrer, le pouvoir de l'argent ira toujours vers celui qui lui en prendra le moins possible et la droite, partout dans le monde, est sur ce crédo.

La gauche quant à elle n'est que peu soutenue mis à part quelques exceptions (Pierre Bergé, .....) Il est certains que si la gauche devait emporter les prochaines élections présidentielles il y aurait alors quelques textes législatifs ou réglementaires plus contraignants pour toute cette oligarchie. Ceci étant je crois que cela dépendra aussi beaucoup de la personnalité de gauche qui serait élue.


Commentaires

  1. Bof. "il y aurait alors quelques textes législatifs ou réglementaires plus contraignants pour toute cette oligarchie"

    Toute est dans le "quelques" !

    RépondreSupprimer
  2. Nous ne pouvons pas continuer à transférer la richesse de la nation à ceux qui sont au sommet de la pyramide économique - ce que nous avons fait depuis environ trente ans - tout en espérant qu’un jour, peut-être, les avantages de ce transfert se manifesteront sous la forme d’emplois stables et d’une amélioration des conditions de vie de millions de familles qui luttent pour y arriver chaque jour.

    Conscience Citoyenne Responsable

    http://2ccr.unblog.fr/

    RépondreSupprimer
  3. Après le coup de la Rolex, nouvelle provoc de Séguéla : "Le salaire moyen d'un Chinois, c'est 10 % du Smic et ils sont heureux".

    http://www.lepost.fr/article/2011/01/04/2359043_apres-le-coup-de-la-rolex-nouvelle-provoc-de-seguela-le-salaire-moyen-d-un-chinois-c-est-10-du-smic-et-ils-sont-heureux.html

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...