La gauche sur la route de la division ....... et de la défaite ?

La chronique des élections présidentielles nous alimente chaque semaine voire chaque jour de déclarations, et prises de position de multiples intervenants à la gauche de l'échiquier politique. Je ne suis pas le dernier à railler les atermoiements et les divisions " d'apparence" de la droite pour ne pas cette fois-ci relever les discours récents de dirigeants de partis de gauche qui brillent par leurs propos à contre sens de l'histoire.

Ce week-end donc, nous avons eu un condensé de ce qui a coulé la gauche le 21 avril 2002. Petit à petit tout se met en place pour que la cacophonie "habituelle" des dirigeants des partis de gauche continue et même s'aggrave, contribuant ainsi à diviser encore davantage. 

Ainsi Jean-Pierre Chevènement (5,33% en 2002) a brillé une nouvelle fois par son sens de la division qu'il cultive depuis tant et tant d'années et qui a amené l'échec précité. Ni plus ni moins il pense qu'après tout il pourrait être candidat au poste suprême en mai 2012. On peut s'interroger sur cette stratégie existentielle de Jean-Pierre Chevènement qui aime que l'on parle de lui dans les journaux car pour ce qui est des urnes, son parti  (MRC) n'a que bien peu d'existence. Alors de grâce qu'il cesse ses propos diviseurs qui ne servent à rien et ne font rien avancer.

Jean-Michel Baylet quant à lui dirige le Parti Radical de Gauche et ce week-end aussi il a brillé. Le PRG nous avait habitué a des coups d'éclats comme l'accueil en son sein de Bernard Tapie mais voilà que Monsieur Baylet a des velléités d'une candidature d'un front républicain pour 2012. Quant on gratte un petit peu on s'aperçoit qu'en réalité il s'agit d'une alliance entre le PRG et le Parti Radical Valoisien de Jean-Louis Borloo, parti toujours dans la majorité présidentielle et l'UMP.

Quand on sait que Bernard Tapie, qui a soutenu Nicolas Sarkozy en 2007, est un grand ami de Jean-Louis Borloo depuis une vingtaine d'années, on aura compris que la venue de Tapie au PRG n'était pas un acte gratuit. Le PRG basculerait donc plutôt au centre qu'à gauche ? C'est en tout cas ce qu'envisage ses dirigeants.

Par ailleurs chacun sait que le PCF et le Parti de gauche présenteront un candidat qui si on a bien compris sera JL Mélenchon dont le jeu favori est de taper sur le PS.

On a là tous les ingrédients qui mènent tout droit à la débâcle sauf à ce que d'ici là, quelqu'un siffle la fin de la récré, mais qui sera en capacité de le faire ? Mystère

Alors au lieu de se chicorer entre eux comme ils le font, les dirigeants du PS feraient bien de se préoccuper de leurs alliés naturels mais il est vrai que quand on est occupé à se regarder le nombril on a du mal à écouter les autres.

Chez El Camino, Yann, vous avez un condensé de la guerre des nombrils du PS

Par ailleurs je vous recommande le billet de CC qui vous présente un documentaire à propos de la résistance, du conseil national de résistance et de la politique actuelle.


Commentaires

  1. Bien dit !!!!
    mais ça fait des mois qu'on devrait tous la jouer collectif !

    RépondreSupprimer
  2. Parfois on se demande si cette renaissance de candidats de la veille d'élections n'est pas intéressée et uniquement mue par l'âpreté au gain.

    Faut se rappeler que la république est bonne et qu'elle dispense une belle rente financière à tous ces partis à la con tous les cinq ans.

    RépondreSupprimer
  3. J'ose espérer qu'il ne s'agisse ici pour ces chefs de partis politiques que d'une volonté d'imposer du PS qu'il leur laisse quelques miettes aux législatives...

    RépondreSupprimer
  4. A partir du moment où Francois Hollande se met à esperer que les "concurrents" du PS ne se présentent pas u 1er tour ... ca fait peur !

    RépondreSupprimer
  5. La candidature du Front Républicain, je n'y crois pas une seconde. Baylet aurait une révolte sur les bras. Je pense plus comme Pazmany qu'il s'agit de tactiques, c'est en se moment que se discutent les accords pour les législatives.

    RépondreSupprimer
  6. @Ju c'est certain mais rien ne change, aucune analyse des défaites passées et de leurs causes.

    @Captanhaka : En politique la plus médiatique est celle là et ne nécessite pas de multiples candidats locaux. Là, un homme seul (j'exagère un peu) peut y aller à l'élection (sous réserve d'avoir 500 signatures)

    @Pazmany : En politique le business c'est ça , ke donne tu me donnes, on échanges etc.... petits arrangements entre amis. C'est d'ailleurs bien souvent le sens des "candidatures" de certains qui se retirent de temps à autres une fois qu'ils ont des certitudes pour les élections suivantes. Ca magouille sec en clair.

    @Le parisen Libéral : Ah Hollande est un doux rêveur et puis lui-même n'est toujours pas candidat hein (officiellement) :))

    RépondreSupprimer
  7. L'unité voilà comment a gagner Mitterrand en 81 mais il avait avec lui le PCF qui faisait 20 % des voix à cette époque.
    En gros apport de voix, il reste néanmoins les écolos mais être écolo ne veut pas forcément dire être de gauche.
    Est-ce qu'un élu de gauche sera au second tour en 2012 ? Rappelons-nous de 2002 en effet

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour le lien...

    Il est vrai que les candidats feraient bien de nous proposer des débats de fond, plutôt que de se chicaner... :)

    RépondreSupprimer
  9. Comme @Captainhaka, la place doit être bonne et enviable pour qu'ils aient tous envie d'y aller, ça parle de rassemblement mais à part pour la photo de famille à Jarnac, on en est loin. 2011 va être bien long et Hollande a peut-être raison de se mefier de ses amis de la gauche parce qu'il parlait de la gauche entière et non des candidats des primaires, il n'a pas oublié 2002 lui.

    RépondreSupprimer
  10. @ CC :

    Bah y'a du fond chez Mélenchon! C'est peut-être bien le seul d'ailleurs.

    http://www.dailymotion.com/video/xgf3o4_jean-luc-melenchon_news#from=embed

    http://www.dailymotion.com/video/xgej9n_jean-luc-melenchon_news#from=embed

    RépondreSupprimer
  11. Mademoiselle Mélenchon
    Camarades…
    Rendez-vous le 17 octobre !
    Quand est-ce que nous allons mettre fin à cette mascarade ?
    Fini le temps des dérobades…
    Gauchers par ci, droitiers par là…
    Tous dehors ou tous dedans ?

    http://www.tueursnet.com/2011/01/mademoiselle-melenchon/

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...