Il y a un an : Mon premier billet

Il y a un an je rédigeais et mettais en ligne mon premier billet sur ce blog, c'est complètement sans intérêt mais bon le 19 janvier 2010  était un jour pas comme les autres pour moi. 

Ce billet était intitulé ; "Bayrou, De Sarnez la tragi-comédie du rassemblement". Un an plus tard qu'en reste t-il ?.

Lors de cette première année j'ai rencontré des chouettes types, des filles sympa, un monde nouveau pour moi, celui des blogueurs qui tous les jours cherchent ...... et trouvent des idées pour intéresser leurs lectrices et lecteurs. C'est un monde où la rencontre est d'abord virtuelle mais quand on se rencontre dans la vrai vie (IRL comme dirait certains) on a l'impression de s'être déjà vu, parlé, croisé. Personnellement je me considère toujours comme un débutant et j'ai encore beaucoup à apprendre "des anciens".

La politique étant quelque chose qui me plaisait je me suis lancé dans le grand bain et comme je suis plutôt de gauche, je me suis inscrit plus tard dans la rubrique politique, le 5 février 2010 dans le sein des seins, le Wikio. En janvier j'avais publié 3 billets puis 2 en février 2010 puis 9 en mars 2010 et 12 en avril 2010, ce n'est qu'à partir de mai que j'ai accéléré le rythme de publication des billets.

Je voudrais saluer et remercier un homme qui, quand tu débutes, te simplifie la vie, avec lui tu as un contact facile, pas de chichi, il t'aide et te conseille, essaie de te trouver des solutions, il aime partager ses connaissances et les publie régulièrement sur l'un de ses blogs. Il est super sympa, aussi de gauche et aime quand on vient le visiter dans son antre.

Il est à Bicètre ce que Staline était au Kremlin, "le petit père des peuples". Définitivement on ne peut pas se passer de lui, de sa bonne humeur et de sa gentillesse. 

Cet homme mesdames et messieurs c'est Nicolas alias @jegoun sur twitter. Merci Nicolas

Cette première année m'aura aussi permis de connaitre via leur blog et leurs tweet des hommes de conviction, de hommes de coeur, des femmes merveilleuses de talents, des artistes, des révoltés, des femmes et hommes attachants.

Je voudrais ici même les remercier de nos échanges, de nos dialogues, de nos débats, même si l'on n'est pas toujours d'accord..... bien heureusement.

Merci à vous toutes et tous.

Le coucou de Claviers
Une Autre Vie
La Maison du Faucon
Partageons mon avis
Au comptoir de la Comète
A toi l'honneur
Lyonnitude(s)
Carnet de notes de Yann Savidan
Bah !
Chez El Camino
Mon avis t'intéresse
Le grumeau
LES JOURS ET L'ENNUI DE SEB MUSSET
Saint-Pierre-des-Corps, c'est où ça
Partageons nos agapes
Rimbus le blog
Les échos de la gauchosphère
Le Blog de Gabale
100 000 V
Je n'ai rien à dire ! et alors ??
Variae
Sarkofrance
L'Hérétique
Les Peuples du Soleil
Sète'ici
Partageons l'addiction
Unhuman
Chez Homer
Le Solitaire de la Lune
De tout et de rien, surtout de rien d'ailleurs
Entre Musique et Politique
Les coulisses de Sarkofrance
Ruminances
Mon Mulhouse
La revue de Stress
Un raleur de plus
Les divagations NRV de cui cui fit l'oiseau.
Le blog de Rébus
Arnaud Mouillard
Les privilégiés parlent aux Français...
Engagée
MINIJUPE
le blog vaguement littéraire de dedalus
des pas perdus
Intox2007.info
le blog de polluxe
Trublyonne voit la vie en rouge
Gularu
Oh Océane
Section socialiste de l'île de Ré
La rénovitude
Mon Mulhouse les Photos-Montages


Liste générée à partir des infos du Top Blog Wikio par le Jegounotron

Pour remercier Nicolas, j'ai demandé à une copine de lui remettre le "Wikio blog's award", ce qu'elle a accepté volontiers. Voici donc une photo de la Cérémonie où Paris Hilton tient la récompense avant d'embrasser longuement Nicolas :



Commentaires

  1. Joyeux anniversaire.

    (c'est qui la gonzesse qui tient le numéro 1 ?)

    RépondreSupprimer
  2. Bon Anniv !

    [Elle a une culotte, Paris ?]

    RépondreSupprimer
  3. bah c'est Paris Hilton (c'est marqué au dessus de la photo)

    RépondreSupprimer
  4. Bon anniversaire à ton blog Melclalex.

    RépondreSupprimer
  5. Trop jolie, la tribute to @Jegoun !
    Contente de te lire... même si c'est depuis bien mois longtemps qu'un an.
    Bon anniversaire en espérant que tu prends autant de plaisir à écrire que j'en prends à te lire !

    RépondreSupprimer
  6. Trop jolie, la tribute to @Jegoun !
    Contente de te lire... même si c'est depuis bien mois longtemps qu'un an.
    Bon anniversaire en espérant que tu prends autant de plaisir à écrire que j'en prends à te lire !

    RépondreSupprimer
  7. Joyeuses Pâques à toi :-) !

    Au fait, j'ai chopé mon premier troll d'extrême droite ce midi :-(

    RépondreSupprimer
  8. Bon anniversaire à ton blog devenu incontournable!
    Tu l'as bien gâté le Nicolas :)

    RépondreSupprimer
  9. Un an et quel parcours alors. Je pensais que cela faisait des années que tu bloguais. le blogage est une bonne discipline d'esprit. La politique en plus, il y a de quoi faire encore un bel avenir. Continues comme ça

    RépondreSupprimer
  10. Ca se règlera autour d'une bière.

    RépondreSupprimer
  11. Je vais faire un 'copié collé' de ton billet dans moins d'un mois !
    Je pourrai dire presque les mêmes choses ! Notamment sur "number one" !
    :)
    Bon soirée et longue vie "À Perdre La Raison" !

    RépondreSupprimer
  12. Plaisir partagé cher camarade blogueur ! Je souhaite encore de longues années à ton blog :-)

    RépondreSupprimer
  13. merci à tous de vos messages sympas

    RépondreSupprimer
  14. RDV pour le second anniversaire et bons billets !

    RépondreSupprimer
  15. Un chouette blog que je lis toujours avec plaisir! Bon anniversaire!

    RépondreSupprimer
  16. Bloganniverssaireuh, mes vieux les plus cinsères !!!

    RépondreSupprimer
  17. merci merci c'est très gentil à tous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.