Ségo c'est plus fort que toi mais ....

Choses prévisibles, les flots et torrents de mots ont refait leur apparition après l'annonce de la candidature de Ségolène Royal, rien de moins étonnant puisqu'elle ne laisse personne indifférent sans d'ailleurs que l'on ne sache pour quelles raisons elle fascine tant détracteurs comme admirateurs, au sein ou non du Parti Socialiste.

Hier soir à 21h30 "Google actualités" dénombrait pas moins de 1.118 articles de presse et blogs traitant de la candidature de Ségolène Royal. Tout simplement vertigineux. Qui donc d'autre fait mieux ?


Ce qui me chagrine le plus c'est que personne ne parle de politique, alors que tout de même c'est bien de cela dont il s'agit. On lit et entend beaucoup de critiques sur sa personne par contre sur la politique qu'elle mène, rien, nada.

Et pourtant elle est présidente de région réélue aisément et avec un score de 61% qui devrait interpeller. Et bien non, les habituels poncifs sont ressortis des tiroirs et le plus dangereux c'est qu'ils viennent aussi de la gauche et du PS. Indéniablement son action politique au sein de sa région est un succès et crédibilise sa candidature.

C'est vrai que dans le paysage politique policé, elle dénote c'est ce qui fait sa force et sa faiblesse,  il suffit pour s'en convaincre de regarder, lire, écouter l'attitude de la droite à son égard, elle est vilipendée, critiquée comme jamais personne ne l'ait et ne l'a été au parti socialiste par l'UMP, mais elle poursuit son chemin, femme debout comme elle dit.

Y avait-il ou pas un pacte entre Royal-DSK-Aubry ? Elle a elle même apporté la réponse et sa candidature soudaine prouve que Martine Aubry s'était engagée bien imprudemment car de pacte il n'y a point. Mais Ségolène Royal et DSK se sont rencontrés il y a quelques jours, le DG du FMI lui a t-il dit qu'il n'y allait pas ? qu'il se déciderait au printemps prochain ? Nul ne le sait mais sans doute cette entrevue a pesé dans la décision de Ségolène.

Ceci dit, on peut se demander quand même si cette candidature ne porte pas les germes de désunion de demain, ses détracteurs sont nombreux au sein de sa famille politique, déjà on perçoit au détour des déclarations des caciques du PS, que cette candidature les agace même si disent-ils elle ne les surprend pas et la tentation sera grande pour eux de faire porter le chapeau à Ségolène du premier pas de la désunion..... d'une union de façade depuis les embrouilles et magouilles du congrès de Reims et chacun sait comment ça c'est terminé : Tous contre elle et comme le disait Jean-Luc Mélenchon hier, "elle s'est fait voler sa victoire au congrès du PS par des tricheries".

La nécessité de faire bouger les lignes au PS est avérée, attendre indéfiniment de savoir si DSK sera candidat n'est pas une manière de clarifier les choses, pour autant, cette démarche n'est-elle pas précipitée, pensez donc le vote a lieu dans 11 mois et le programme de gouvernement  du PS ne sera pas prêt avant le printemps 2011.

Maintenant, gagner les primaires n'est d'abord pas acquis et ensuite ce n'est pas une fin en soit si c'est pour perdre l'élection présidentielle en mai 2012. Il est donc souhaitable qu'elle ne s'enferme pas dans ses propres certitudes et qu'elle écoute et prenne le pouls de l'opinion en temps opportun.
Il est tout aussi important que les socialistes, du simple militant à la première secrétaire soient tous unis derrière leur candidat(e) et par conséquent rien qui diviserait ne doit être opéré. Avec le temps sans nul doute trouvera t-elle les soutiens de poids nécessaire pour sa conquête du Graal mais le chemin sera long et semé d'embuches.

En conclusion, il est impératif que la gauche gagne en 2012 et pour cela le(la) mieux placé(e) devra être le(a) candidat(e), que ce soit Ségolène ou quelqu'un d'autre. Si elle doit s'effacer pour assurer la victoire de DSK alors elle devra le faire, sans état d'âme et le contraire est tout aussi valable.

Vous trouverez chez de nombreux blogueurs de bons billets sur le sujet chez le Faucon, Dedalus, Dagrouik, Nicolas, Yann, Mel, Romain Elmone et Romain (c'est pas le même hein).


Commentaires

  1. Y a deux Romain en plus ? Ben dis donc, je savais que c'était le bordel au PS mais là ^___^

    Un billet modéré, argumenté, bien... Si tous les ségolistes étaient comme toi...

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. la politique c'est l'art du compromis :))

    RépondreSupprimer
  3. "Indéniablement son action politique au sein de sa région est un succès et crédibilise sa candidature."

    Pas d'accord ! Ca crédibilise juste ça capacité de gestion (et la nullité de la droite locale...).

    RépondreSupprimer
  4. @nicolas : pas d'accord, la capacité de gestion, de décision, d'orientation vers le développement, durable, de soutien à l'industrie (heuliez) sont autant d'éléments qui démontre sa capacité à fixer une ligne politique au gvt qui sera nommé.

    RépondreSupprimer
  5. Melclalex,

    C'est ce que je dis.

    Maintenant, il faut une candidate qui soit élue...

    RépondreSupprimer
  6. ou un candidat .... c'est que je dis aussi ;)

    RépondreSupprimer
  7. Non, ce n'est pas ce que tu dis, tu insistes sur le bilan de Ségolène Royal, ses capacités à gérer, pas sur sa capacité à être élu à un scrutin national uninominal à deux tours...

    Je n'ai pas dit que les autres étaient plus ou moins capables, je rebondissais sur une de tes phrases.

    RépondreSupprimer
  8. je rebondissais sur ton dernier commentaire en disant un candidat.

    je n'insiste pas sur son bilan, je dis simplement que personne ne parle de son action politique et donc forcément j'en parle un petit peu ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...