Non, pour 2012 la gauche n'est pas mal barrée

Je réponds à la chaine qu'à lancé Stef qui est de savoir qui dans la blogosphère de gauche appellera au vote utile dès le premier tour de l'élection présidentielle. En clair, il s'agit d'appeler à une union derrière le candidat du parti qui jusqu'à présent est le leader de la gauche ?

Deux sentiments m'habitent car il n'est pas vraiment simple d'appeler les électeurs à voter pour le PS dès le 1er tour alors que leur candidat naturel serait candidat lui aussi. D'un autre côté, plus le candidat de la gauche est haut dès le 1er tour mieux c'est pour pouvoir rassembler ensuite.

Malgré tout il ne faudrait pas qu'il y ait une myriade de candidatures à gauche qui dispersent trop les voix de cette sensibilité. On peut en effet s'interroger sur l'utilité d'une candidature d'un candidat qui sait très bien qu'il n'a aucune chance d'être présent au second tour et qui obtiendra entre 2% et 8% au premier tour. A quoi cela sert-il d'être candidat dans ce cas ?

Les candidatures pour "se compter" (Chevènement, Taubira) ont été fatales en 2002, il faut s'en souvenir et râler après coup ne servira à rien.  L'élection présidentielle n'est pas faite pour calculer le poids électoral ou la représentativité de tel ou tel leader de parti politique elle est faite pour élire un Président. Mais bon j'espère bien et je crois que cette fois-ci la gauche mettra tout en œuvre pour s'unir et vaincre.

Rappelons nous tout de même qu'en 2002, 13 candidats sur 16 avaient obtenu moins de 7% des voix chacun.

Jacques Chirac (RPR) 19,88 % 5 665 855
Jean-Marie Le Pen (Front national) 16,86 % 4 804 713
Lionel Jospin (Parti socialiste) 16,18 % 4 610 113
François Bayrou (Union pour la démocratie française) 06,84 % 1 949 170
Arlette Laguiller (Lutte ouvrière) 05,72 % 1 630 045
Jean-Pierre Chevènement (Mouvement des citoyens) 05,33 % 1 518 528
Noël Mamère (Les Verts) 05,25 % 1 495 724
Olivier Besancenot (Ligue communiste révolutionnaire) 04,25 % 1 210 562
Jean Saint-Josse (Chasse, pêche, nature et traditions) 04,23 % 1 204 689
Alain Madelin (Démocratie libérale) 03,91 % 1 113 484
Robert Hue (Parti communiste français) 03,37 % 960 480
Bruno Mégret (Mouvement national républicain) 02,34 % 667 026
Christiane Taubira (Parti radical de gauche) 02,32 % 660 447
Corinne Lepage (Citoyenneté action) 01,88 % 535 837
Christine Boutin (Forum des républicains sociaux) 01,19 % 339 112
Daniel Gluckstein (Parti des travailleurs) 00,47 % 132 686

NB : les candidats de gauche sont en italique (8 sur 16)

Source : Wikipédia

Alors en l'état, je ne sais pas ce que je ferai, tout dépendant du nombre de candidats probables et du pacte d'union que le candidat du PS devra faire sur son nom (alliance avec MRC et PRG ?). Moins il y aura de candidats et plus l'union sera large, mieux ça vaudra.

Mais peut-être que cette fois ci c'est à droite que la problématique va se poser avec les candidatures probables ou possibles des Bayrou, Sarkozy, de Villepin, Borloo ou Morin, Dupont-Aignan, et bien évidemment Marine Le Pen à l'extrême droite. Ça risque d'être chaud pour Sarkozy.


Commentaires

  1. Hum, il est juste de rappeler que 13 candidats sur 16 en 2002 n'ont pas obtenu 7% et d'insister sur le fait que la Présidentielle n'est pas faite pour jauger du poids électoral des uns et des autres, bien répondu.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais certains sont fous... Il faudrait peut-être changer la règle des 500 signatures (par exemple en obligeant les candidats à être soutenus par un parti ayant fait au moins 3% aux dernières législatives : je dis ça au hasard en réfléchissant en direct...).

    RépondreSupprimer
  3. @stef oui je crois que c'est important de resituer le débat avec des résults bien réels

    @Nicolas : c'est vrai que ton idée est pas mal du tout, même si 3% me semble trop bas ou alors il faut exiger 750 signatures (je dis ça au hasard)

    RépondreSupprimer
  4. Continuons à parler au hasard :
    - 3% ? Il faut bien que les "partis minoritaires historiques" soient représentés, notamment l'extrême gauche (mais les partis de C. Taubira ou du Ché ne font pas 3% aux législatives sans le PS).
    - 750 ? Trop dur pour certains partis, les maires étant traditionnellement issus principalement des grands partis.

    RépondreSupprimer
  5. @nicolas pour la représentativité il faut en parallèle modifier le mode de scrutin aux législatives en introduisant une dose de proportionnelle qui permettrait "aux petits partis" d'être représentés à l'AN

    Comme ça pour la présidentielle on aurait que les grands leaders qui ont une chance de vaincre, un peu comme aux USA.

    750 c'est vrai que c'est beaucoup

    RépondreSupprimer
  6. En fait, il faudrait supprimer la présidentielle (ou, du moins, son importance).

    RépondreSupprimer
  7. @nicolas oui tout compte fait on peut s'en passer, après tout un premier ministre est le "chef du gouvernement" qui met en œuvre sa politique

    RépondreSupprimer
  8. Oui, mais moi je ne voterais jamais pour dsk et aubry.

    Alors il ne restera que sarkosi s'il n' y a pas d'autres partis de gauche, il vrai vrai qu' au 2 ème tour je peux avoir le choix entre la le pen et sarkosi et là, je resterais chez moi.

    Celui qui a inversé le calendrier l' a fait par "arrogance" qui aura le courage de changer ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...