Retraites : Au coeur de la manifestation du 6 novembre à Paris en photos et vidéo

Temps pourri sur Paris ce samedi après-midi, je me demande si le nouveau pote de Nicolas Sarkozy venu de Chine ne nous a pas laissé la mousson en cadeau.

De la flotte toute la journée, à ne pas mettre plus d'un million de manifestants dehors. Et dire qu'en juin c'était super agréable on crevait de soif et on se précipitait dans les bars à la recherche de houblon.

Cette fois-ci il n'y en a rien été, la fraicheur automnale et la pluie qui tombait comme des hallebardes empêchaient tout attroupement au bar. Alors qu'ailleurs en France, il faisait beau.

Enfin, ce n'est pas le tout mais il faut que je vous dise que comme d'habitude le cortège était séparé en deux axes différents sinon on y était jusqu'à minuit. Et puis un drame terrible est survenu la carte SD de mon appareil photo est détériorée semble t-il car plus de 35 photos et 5 vidéos sont illisibles. Donc vous ne les verrez pas .....et moi non plus d'ailleurs. Quelle poisse !

Cete fois, j'ai passé un long moment avec les manifestants de la CGT qui chemin faisant, sont passés devant les militants de Lutte Ouvrière, du NPA, du Front de Gauche, du PCF et du PS  et toute une myriade de collectifs divers et variés, plus révolutionnaires les uns que les autres, tous postés à des endroits différents et attendant les manifestants en distribuant de la lecture qu'à vrai dire je n'ai pas eu le temps de lire.


J'ai trouvé les militants CGT toujours très déterminés et à l'évidence ils veulent poursuivre la mobilisation. Ils donnaient leur avis sur le conflit et l'attitude de Nicolas Sarkozy qui est pour eux le pire des pires (sic), mais ça ce n'est pas un scoop. Ils y croient dur comme fer et ceux qui ne pensent pas comme eux sont à jeter aux orties, c'est une image mais c'est bien réel et révélateur d'un état d'esprit offensif, leur détermination est très très forte et ils promettent à Nicolas Sarkozy des lendemains qui déchantent. La conversation a évidemment tourné sur la suite des opérations et certains étaient inquiets à propos de la CFDT qu'ils suspectent de beaucoup de choses y compris d'être à la solde du patronat. Cela est très exagéré me semble t-il.

En arrivant à Bastille j'ai laissé mon gruppetto de Cégétistes pour rejoindre la place de la Nation en passant par la rue du faubourg St Antoine. Arrivé sur place, j'ai vu que les enseignants du FSU commençaient à investir les lieux où les conversations de bistro redoublaient.

Pour finir je m'étais posté au pied d'un feu tricolore l'appareil photo en batterie en voyant passer la FSU, FO, SUD, la CFDT, mais pas de photo ni film de tout ça. Je n'ai pas vu SUD Rail qui avait l'air absent du cortège c'est dommage parce que eux ce sont de sacrés manifestants. Des vrais, des purs, des durs.

Voilà c'était une journée pluvieuse mais heureuse, j'ai trouvé qu'il y avait moins de monde même si pour un jour pluvieux il y avait énormément de manifestants.

Et maintenant, on fait quoi ?

Vivement mai 2012 ! 









Commentaires

  1. Dimanche 7 novembre 2010 :

    LVMH : un dirigeant empoche une plus-value de 18 millions d'euros sur ses stock-options.

    Le directeur général adjoint de LVMH Antonio Belloni a empoché une plus-value de près de 18 millions d'euros après avoir revendu des actions acquises grâce à ses stock-options, selon des documents publiés par l'Autorité des marchés financiers (AMF).

    http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=d61f7fa8f32dbe86ed69d40dddc819f9

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...