Remaniement : l'échec de l'ouverture à gauche

Une leçon à tirer de ces trois années et demi du mandat de Nicolas Sarkozy est le fiasco total de "l'ouverture à gauche" que Nicolas Sarkozy a menée pour amadouer les français et passer ainsi pour un homme d'ouverture au lendemain de son élection en mai 2007.

Bernard Kouchner comme Fadela Amara, pour ne citer qu'eux, ont été transparents voir inexistants sur la scène politique et dans leurs attributions ministérielles. L'un comme l'autre n'ayant jamais su s'imposer, bridés qu'ils étaient par Nicolas Sarkozy et François Fillon. Malgré cela, ils sont restés en place en perdant leur âme et n'ont jamais eu le courage de démissionner, la soupe était probablement trop bonne alors qu'étaient menées des réformes critiquées par toute la gauche.

Il a donc fallu attendre le remaniement UMP-RPR pour qu'ils dégagent.

Honte à eux !


Commentaires

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...