Primaires à gauche : 10 candidats PS ? Halte au ridicule

Si l'on fait le décompte des probables et des possibles on arrive à comptabiliser pas moins d'une dizaine de personnalités du Parti Socialiste susceptibles d'être candidats aux primaires que leur propre parti va organiser dans un an.

Dix candidats déclarés ou non, peut importe, c'est déjà beaucoup et bien trop à mes yeux.

Ils ont tous de bonnes raisons d'être candidats, surtout celle de prouver aux autres qu'ils existent au sein de leur parti ce qui leur permettra au moins de compter leur "supporters".

Mais franchement ont-ils tous la carrure, la stature d'un homme d'Etat ? Personnellement je ne le crois pas.

Vous aurez noté que je ne parle ici que des candidats socialistes parce que normalement pour des primaires dites de gauche il devrait y avoir des candidats des autres partis de gauche mais chacun sait que personne ne veut y participer et donc ils vont faire campagne entre eux.

Alors voilà, parmi les Montebourg, Valls, Hollande, Royal, DSK, Aubry, Bianco, Moscovici, Hamon, et un inconnu au bataillon en la personne de Le Scornet, et peut-être d'autres encore, qui emportera la mise ? Nul ne le sait même si une ou deux des personnalités se dégagent de la meute.

Tout ça ne me parait pas sérieux du tout et ridicule au yeux des Français.

Commentaires

  1. eh bien je voterai pour toi pour la peine

    RépondreSupprimer
  2. C'est que l'idée même de ces primaires est absurde. Et encore plus si on étend le vote au-delà du parti (peu importe lequel) lui-même.

    Enfin, bon, je m'en fous un peu, hein ! Et puis, voir des socialistes se ridiculer, ça ne fait jamais de mal.

    RépondreSupprimer
  3. @marronnier : je n'ai pas l'impression qu'il sera de la fête, il me semble même qu'il a déjà dit qu'il n'irait pas.

    RépondreSupprimer
  4. Le seul intérêt des primaires est d'éviter une situation à la Jospin. Donc que le candidat de gauche soit réellement celui de la gauche. Mais non, nous allons être les témoins d'une primaire interne au PS entre courants et qui aura lieu le plus tard possible pour permettre à DSK de se déclarer.
    De sorte que les blessures d'amour propre n'auront pas cicatriser et qu'une partie des battus se ralliera avant le premier tour qui sur sa droite, qui sur sa gauche.

    Nous allons vers une élection triomphale de Fillon s'il est candidat en lieu et place de Sarkozy ou dans l'absurde à un affrontement Marine Le Pen contre Méluche. Soit une situation de quasi guerre civile.

    Disclaimer:
    Pour ma part, je ne vois que Laurent Fabius comme candidat capable de rallier l'ensemble de la gauche (et je n'ai JAMAIS été fabiusien) dés le premier tour.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...