La citation du dimanche [n°19] Maximilien de Robespierre

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs."



Maximilien de Robespierre
A la Convention nationale
Le 10 juillet 1794

Commentaires

  1. Attentat de Karachi : La fille d'une victime : « Les déclarations de Sarkozy sonnent comme un aveu ».

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-fille-d-une-victime-les-declarations-de-sarkozy-sonnent-comme-un-aveu-21-11-2010-1159295.php

    RépondreSupprimer
  2. L'enquête sur Karachi relancée, le gouvernement sous pression.

    Le juge d'instruction antiterroriste Marc Trévidic a écrit lundi au ministre de la Défense, Alain Juppé, qui était Premier ministre entre 1995 et 1997, pour obtenir des documents demandés en vain en mai dernier et relatifs aux commissions convenues lors d'une vente de sous-marins au Pakistan en 1994, a-t-on appris de source judiciaire.

    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE6AL08U20101122

    RépondreSupprimer
  3. Dossier Karachi : des verrous partout pour freiner la vérité.

    http://www.rue89.com/2010/11/22/dossier-karachi-des-verrous-partout-pour-freiner-la-verite-177261

    RépondreSupprimer
  4. La piste d'un chantage évoquée à l'Assemblée au sujet de Karachi.

    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE6AM0S820101123?pageNumber=1&virtualBrandChannel=0

    RépondreSupprimer
  5. Attentat de Karachi : ces documents qui restent cachés.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/11/23/karachi-ces-documents-qui-restent-caches_1443806_823448.html

    RépondreSupprimer
  6. Invité de Bibliothèque Médicis sur Public Sénat, Valéry Giscard d’Estaing (VGE) s’est exprimé sur le dossier Karachi.

    L’ancien président de la République a affirmé qu’il existait une liste des rétrocommissions protégée par le secret défense. Or, « le secret défense n’a rien à voir avec celles-ci », a-t-il assuré.

    Alors que d’importantes zones d’ombre existent dans le dossier Karachi, Valéry Giscard d’Estaing est lui au moins certain d’une chose : « Il existe une liste des rétrocommissions puisqu’on la protège par le secret-défense. Si elle n’existait pas on n’aurait pas besoin de la protéger », a-t-il expliqué.

    http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/vge-retrocommissions-un-scandale-n-ont-rien-voir-secret-defense-56520

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...