C'est fait, Sarkozy n'a pas eu pitié de moi

Comme tous les français qui se lèvent tôt je vais devoir travailler plus longtemps, trop longtemps. Cette semaine les parlementaires de droite viennent d'ajouter 2 années de plus au 42 années d'activité que je devais travailler pour atteindre les 60 ans.

Ayant commencé à travailler à 18 ans me voilà donc contraint de travailler 44 ans pour atteindre le nouvel âge de départ en retraite de 62 ans. Des millions de Français comme moi ont démarré à 18 ans dans les années 70-80 et prennent en pleine gueule cette réforme à la con.

44 ans de boulot ! Vous vous rendez compte !! Déjà que je trouvais que 42 ans c'était beaucoup alors là c'est le pompon !

Alors j'espère bien que la gauche, après sa victoire aux présidentielles, reviendra sur cette mesure quand il sera temps de réviser cette loi. Y'a intérêt !!


Commentaires

  1. rhooooo 44 ans de dur labeur ça va m'épuiser ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ah vrai dire, je veux bien travailler après 60 ans si je reste en forme.
    Ce qui ne me paraît pas du tout normal c'est d'y obliger ceux qui ne le veulent pas.
    Et l'autre point qui m'ennuie quand même, moi qui ai commencé deux jours après mes 18 ans, c'est de constater que l'évaluation reçue cette année (!) est très nettement au-dessus de ce qui sera réellement - après deux années obligatoires de plus ! - si le PS gagne en 2012, et si il tient la promesse de revenir sur la réforme, et si on ne nous annonce pas pire dans les années qui viennent.
    Mince, ça fait beaucoup de "si"...

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que j'ai oublié une négation quelque part !
    Si la réforme est appliquée, je toucherais moins que prévu et je travaillerais deux années de plus que prévu...

    RépondreSupprimer
  4. Attends, t'as pas tout vu !
    Figure toi que depuis quelques années, une modification de la base de calcul de ta pension a été votée (en catimini bien sûr). Tu ne vois pas ? Ok . Vous savez tous que pour le calcul de votre pension versée par la CPAM, on retient les 25 meilleures années de carrière ( pour le privé). Oui mais voilà, chaque année, l'inflation vient éroder votre "capital-retraite" constitué par vos années antérieures qui servent pour le calcul de la pension, et chaque année, le taux de revalorisation de votre salaire est plus faible que le taux d'inflation ( cette année par exemple, le salaire de l'an dernier qui sert de base pour le calcul de votre retraite a été réévalué ... de 0,50 % - vous pouvez vérifier sur les relevés de carriere distribués par la CPAM - contre 1,6% d'inflation.
    A ce rythme là, au bout de vingt cinq ans, votre salaire servant de base pour le calcul de votre retraite aura déjà perdu 25%. Si on fait une moyenne sur l'ensemble des revenus servant de base de calcul au jour de votre retraite, vous avez ainsi perdu 12,5 % de votre retraite ! Ni vu ni connu. Merci les politiques, de droite comme de gauche !
    En vérité, si la gauche revient au pouvoir, le mieux qu'elle puisse faire c'est revaloriser chaque année l'année servant de référence au calcul de la retraite au taux de l'inflation.
    Pour le reste, les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...