Lundi 13 une journée ordinaire en Sarkozie

Le 13 septembre est un lundi cette année et personne ne savait que la journée allait être particulière.

8h00 : au petit déjeuner on apprend que le directeur de cabinet de Brice Hortefeux, ministre de l'intérieur, a adressé une circulaire aux préfets qui est totalement illégale, discriminatoire et inconstitutionnelle

8h15 : Eric Besson le ministre de l'identité nationale et de l'immigration prétend ne pas avoir connaissance de l'existence de la circulaire."Cette circulaire, je ne la connaissais pas, je n'en étais pas destinataire et je n’avais pas à la connaître". "Ce n’est pas une façon de me dédouaner, simplement, elle ne m‘était pas destinée. (../..) Bien évidemment que nous allons maintenir notre politique de reconduite vers leurs pays d’origine des étrangers en situation irrégulière !”

9h00 : Pierre Lellouche secrétaire d'Etat aux Affaires européennes en visite à Bruxelles envoie promener la Commission Européenne en déclarant "on n'est pas à l'école (...) Je n'ai pas l'intention d'être traité, au nom de la France, comme un petit garçon. La France n'est pas devant un tribunal"  

10h00 : Xavier Bertrand le sherpa de service de l'UMP s'étrangle et déclare « Ce que j’ai entendu sur cette circulaire : non aux camps illégaux et de roms quand il y en a, c’est la traduction de notre politique. J’assume tout à fait. C’est la polémique qui me choque »

11h00 : A Genève, lors de la session inaugurale du 15ème Conseil des droits de l’Homme la Haut Commissaire de l’ONU, Navi Pillay a déclaré :  “De telles mesures ne peuvent qu’exacerber la stigmatisation des Roms, leur extrême pauvreté et leur exclusion, a-t-elle déclaré. J’exhorte les Etats européens, y compris la France, à adopter des politiques visant à promouvoir la cohésion sociale et permettant aux Roms de surmonter leur marginalisation.”

12h00 : Brice Hortefeux réécrit sur un coin de table la circulaire discriminatoire en supprmant le référence aux Roms et la signe cette fois ci.

13h00 : on apprend qu'un magistrat en poste au cabinet de Michèle Alliot-Marie est muté à Cayenne, en Guyane.

14h00 :  Le journal "Le Monde" a annoncé qu'il allait porter plainte contre X pour violation du secret des sources. La loi sur le secret des sources prévoit qu'il ne peut être violé par une enquête qu'en cas "d'impératif prépondérant d'intérêt public". "Nous avons des certitudes et des éléments de preuves"

15h00 : Une enquête a bel et bien été menée pour découvrir qui étaient le ou les informateurs du quotidien Le Monde, qui a publié de nombreuses révélations sur l'affaire Woerth-Bettencourt ces derniers mois, une source policière a confirmé l'existence d'une telle enquête. La DCRI (le contre-espionnage) a agi sur instruction de la Direction générale de la police national. 

16h00 : Le magistrat soudainement muté au bagne à Cayenne semble être la source d'information du journal Le Monde, d'où sa mutation.

17h00 :  L'affaire Bettencourt est toujours confiée au procureur Courroye plutôt qu'à un juge d'instruction indépendant du parquet.

18h00 : Au bistro !

Voilà c'était une journée ordinaire dans la France de Nicolas Sarkozy l'homme de la république irréprochable. Une journée qui n'a fait que confirmer celles des semaines et mois précédents

Parfois je me demande si je ne devrais pas m'exiler sur l'ile d'Arros.

En bonus la circulaire du 5 août : 


Commentaires

  1. AFFAIRE WOERTH - Le "gendarme des écoutes" refuse de couvrir les services secrets.

    La Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité (CNCIS) refuse de couvrir les recherches effectuées sur le téléphone portable de David Sénat, le conseiller de Michèle Alliot-Marie.

    http://www.lepoint.fr/societe/affaire-woerth-le-gendarme-des-ecoutes-refuse-de-couvrir-les-services-secrets-14-09-2010-1236163_23.php

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...