Sarkozy et les niches du cirque de Brégançon


Saviez vous que Nicolas Sarkozy était passé maître dans l'art du faux semblant et de la mise en scène ? Vous l'aviez probablement déjà constaté non ?

Hier vendredi nous en avons eu un exemple, à grand renfort de communiqués on nous avait annoncé cette semaine, la convocation pour vendredi 20 août de différents ministres et du premier ministre sur le lieu de vacances (ou presque) de Sarkozy pour une importante réunion portant sur le budget 2011 de notre beau pays.

Mardi 17 août, un rapport de l'IGF pourtant confidentiel est publié fort opportunément dans le journal Les Echos et on y apprend que le coût des niches fiscales de l'assurance vie pour l'Etat s'élève à 11,5 milliards d'euros en 2009. 

Mercredi 18 août, France 2 diffuse un reportage au journal de 20h sur les niches fiscales en s'appuyant sur le témoignage d'une maman faisant appel à une garde d'enfant à domicile bénéficiant de l'exonération d'une partie de la charge.

Et donc ce vendredi 20 août, la réunion du Fort cirque de Brégançon nous apprend que nos gouvernants ont décidé d'économiser 10 milliards de niches fiscales et sociales sans se risquer à communiquer quelles allaient être les "niches" concernées et les populations mises à contribution. 

Sacré coup de communication bien préparé à l'avance et bien orchestré par Guéant qui bien évidemment était sur place.

Ces niches sociales en question seront sans nul doute celles qui permettent à des français aux revenus moyens de créer des emplois de proximité et les niches fiscales concerneront probablement les petits épargnants.

Vous verrez que le bouclier fiscal restera en l'état et que bon an, mal an, Mme Bettencourt recevra du fisc son remboursement annuel de 30 millions d'euros alors que dans le même temps une maman qui emploie une jeune fille pour garder ses jeunes enfants, se verra supprimer l'aide fiscale à la création d'emploi.

Sarkozy c'est bon, arrête ton cirque !

Commentaires

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...