Les aboyeurs de la gauche


Dans mon billet d'hier j'évoquais les grandes gueules de l'UMP et un commentaire de l'ami FalconHill m'a fait penser qu'après tout à gauche il y avait aussi des grandes gueules. En y réfléchissant un peu je me suis dit que faire le tour de la question était plus compliqué qu'il n'y paraissait.

D'abord, la gauche est dans l'opposition depuis 2002 et le fiasco de Lionel Jospin aux élections présidentielles, on peut donc penser qu'elle est dans son rôle de critiquer le pouvoir en place ce qui, par voix de conséquence, génère automatiquement des déclarations et prise de position plus ou moins bien maitrisées par l'orateur désigné et là on met le doigt sur un autre problème.

La gauche est tellement éparpillée qu'une même décision gouvernementale va amener au minimum 9 réactions puisque du NPA au PS en passant par le Parti de Gauche, le MRC et Lutte Ouvrière puis le PRG, les Verts, Europe Ecologie, le PCF on arrive à faire le tour de la gauche avec ces 9 partis politiques.

Nous sommes donc en présence de 9 orateurs mais ce n'est pas terminé car au PS, qui ressemble de temps à autre à une armée mexicaine, chaque "courant" ne manquera pas de s'exprimer également de façon à marquer ses petits copains à la culotte, alors ajoutons volontiers les 4 courants internes majeurs. 

Nous arrivons donc au nombre incroyable et absolument effarant de 13 déclarations alors que dans le camps d'en face (UMP) il n'y en a qu'une seule. Dans mon décompte, je ne comptabilise volontairement pas les électrons libre du PS qui ne représentent pas grand chose mais qui donnent leur avis sur tout et surtout leur avis à une presse avide de bons mots.

Une fois que l'on a posé la problématique il reste à faire le "tri" parmi ce potentiel de 13 déclarants. J'ai classé tout ce beau monde en 3 catégories : 
  • les ténors du verbe, 
  • les besogneux de la parole, 
  • les inaudibles.
Les inaudibles sont ceux que l'on entend peu, ne voit peu et à vrai dire quoi qu'ils disent, leurs propos n'intéressent pas les foules. J'ai cité : Nathalie Arthaud (L.O), Jean-Michel BAYLET (PRG).

Les besogneux de la parole sont ceux qui ont du mal à se faire entendre mais la presse relais volontiers leur déclaration qui une fois sur deux passe inaperçue ou presque. J'ai cité : Pierre Laurent (PCF) et Jean-Pierre Chevènement (MRC)

Les ténors du verbe sont le top des tribuns de la gauche ceux capables de vendre de la glace aux esquimaux, ils sont bons mais ils agacent parfois, même dans leur propre camps. La droite en craint certains plus que d'autres.

Pour le Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon est le ténor ultime, l'arrangueur qui vous fait déplacer une foule, c'est le tribun à l'ancienne, il me fait beaucoup penser à Georges Marchais car il utilise la même rhétorique.

Pour le NPA, Olivier Besancenot s'est imposé dès qu'Alain Krivine s'est effacé. La LCR  le NPA y a beaucoup gagné en lisibilité et en exposition médiatique au contraire de Lutte Ouvrière qui en perdant Arlette Laguiller s'en est trouvée amoindri.

Pour Europe Ecologie, il semble qu'Eva Joly soit devenue "la déclarante" numéro 1 à la place de Dany le rouge vert et ses propos percutent et vont droit au but surtout dès qu'elle parle de justice.

Pour les Verts, Noël Mamère s'est fait une spécialité des déclarations fracassantes qui font mal et obligent le camps d'en face à sur-réagir, c'est un des tous meilleurs de la gauche pour ça.

Pour le PS, d'abord honneur au porte-parole Benoit Hamon qui depuis qu'il occupe cette fonction est très occupé car répondre à Frédéric Lefebvre est un boulot à plein temps. Il est très cassant et a peut-être un côté méprisant qui n'est pas apprécié de tout le monde, mais bon il porte la parole de son parti et de Martine Aubry à sa façon qui n'est pas si mauvaise que ça.

Au PS toujours, nous avons ensuite Pierre Moscovici le Strauss-Kahnien qui est beau parleur, toujours calme, genre premier de la classe, voix monocorde et on a tendance à vouloir zapper quand on le voit et l'entend à la télé. 

Puis le Fabiusien Claude Bartolone qui tire sur tout ce qui bouge et ne fait dire à personne d'autre ce qu'il souhaite exprimer, c'est un aboyeur type, genre killer au longs cours. 

Chez les "Royalistes", on y trouve Ségolène Royal herself qui s'est faite une spécialité d'attaquer directement Nicolas Sarkozy, elle ne traite pas avec le menu fretin du gouvernement, elle frappe directement à la tête, et ses coups sont souvent gagnants car le camps adverse se met en ordre de bataille pour lui rétorquer, elle non plus ne fait pas l'unanimité mais bon, voilà une femme debout comme ils disent à Désirs d'avenir. 

Enfin je terminerai par Arnaud Montebourg, qui a le verbe facile, on sent chez cet homme une éloquence naturelle, une aisance dans l'expression qui est parfois difficile à comprendre par l'électeur de base.

J'aurai pu vous parler de Vincent Peillon, Manuel Valls, Gérard Collomb, Jack Lang, Michel Rocard, Elisabeth Guigou, Laurent Fabius, François Hollande, Julien Dray, Jean-Louis Bianco, Bertrand Delanoé, Pierre Mauroy, Henri Emmanuelli, Jean-Marc Ayrault, qui régulièrement y vont de leurs petites phrases mais j'arrête là sinon ce billet serait trop long tellement il y a de monde qui parle au PS.

Il n'y a plus qu'a souhaiter que ce joli monde s'entende un jour et parle d'une seule et même voix.

Commentaires

  1. Si tu savais le nombre de personne à gauche dont j'aimerais bien qu'elle se taise.... Unité bon sang !!!

    RépondreSupprimer
  2. tout ça manque tout de même de véritables tribuns comme Jaurès par exemple

    RépondreSupprimer
  3. Tu parles du fiasco de Jospin mais tu as oublié celui de Ségo...

    RépondreSupprimer
  4. Il est vrai que Ségolène Royal avec 17 millions d'électeurs est un fiasco !!! Et pourtant, elle restera bien la 1ère femme qui aura participé au deuxième tour d'une élection présidentielle. La mauvaise foi est toujours sans limite mais devient insignifiante.


    Par contre, je ne vois pas comment la gauche peut gagner en 2012 ?

    Sarkosi a réussi un formidable pari éliminer tous ses adversaires à gauche. Il faut dire qu'il a été bien aidé.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...