Estrosi, Duflot, Lambert, Cohn-Bendit, Woerth : le lundi au soleil

Très beau lundi pluvieux où les petites phrases et autres informations ont fusé de toutes parts, enfin presque. Les "politiques" étaient en forme.

Tout d'abord, nous avons Christian Estrosi, qui fait partie des grandes gueules de l'UMP que j'ai évoqué dans ce billet. C'est le bouffon du roi chargé de maintenir à haut niveau la parole du gouvernement en matière de sécurité. Sa mauvaise fois est absolument digne de celle de Frédéric Lefebvre c'est dire le niveau atteint par l'ancien champion motocycliste qui était bien meilleur sur sa moto. Mais que voulez, vous, il a mal tourné. 

Le voilà se sentant obligé de parler de sécurité sans y connaitre grand chose, et d'affirmer des contre-vérités alors qu'il devrait plutôt s'occuper d'industrie qui est son champs de compétence ministériel. On a bien assez d'Hortefeux pour s'occuper

Chez les écolos on s'échauffe avant les journées d'été du rassemblement des écologistes, avec Verts et Europe Ecologie, et Daniel Cohn-Bendit a été fidèle à sa réputation puisque il a dit ce que beaucoup pensent tout bas : "Nicolas Sarkozy prend les français pour des cons". Et hop il ne fait pas dans la demie mesure et au moins tout le monde a compris.

Cécile Duflot quant à elle, en a mis une couche également en affirmant "Sarkozy invente des méchants successifs", et que cela revenait à "prendre les gens pour des imbéciles". Au fond, ils disent la même chose les écolos.

Le sénateur UMP Alain Lambert cesse de twitter (vous savez sur le machin twitter c'est du micro blogging qu'on dit) tout ça parce qu'il s'est fait chopper par la patrouille journalistique là ou il n'aurait pas du twitter :


enfin, Nicolas et le Faucon vous explique ça ici et .

Et enfin la cerise sur le gateau, Médiapart nous révèle qu'Eric Woerth, encore lui, n'aurait déclaré gagner que 3000 euros par mois alors qu'un ministre de sa trempe en gagne 16 000 pour obtenir un prêt en janvier 2008 pour financer sa campagne municipale à Chantily. Décidément ce personnage a des manières pour le moins troublantes.

Heureusement que Médiapart fait son job d'investigation sérieusement et apporte des preuves car bien évidemment Dominique Paillé est parti dans un délire mensonger, accusant Médiapart d'avoir réalisé "des montages farfelus, fabriqués de toutes pièces" alors que bien évidement ce sont les comptes de campagne d'Eric Woerth pour les municipales de 2008, documents provenants de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, transmis à Médiapart par la dite commission.

Décidément, avec Besson, Morano, Hortefeux, Estrosi et Woerth, le gouvernement est bien à l'image de son chef de file qu'est Sarkozy. Pathétique !

C'était une belle journée d'été, un 16 août quoi ! 


PS : Si quelqu'un pouvait faire passer une enveloppe "garnie" à Eric Woerth ça serait sympa car avec 112 euros par mois ça doit être difficile pour lui.

Wikio

Commentaires

  1. tiens je vais aller faire un tour à Nantes à Europe Ecologie.Le programme est alléchant.

    RépondreSupprimer
  2. Tu nous feras un petit résumé sur ton blog alors.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...