Micro-partis où comment l'UMP détourne l'objet de la loi

Et toc, hier, François Logerot, le président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), a dit ce que bon nombre de personnes pensaient, il a en effet jugé mardi que la création des micro-partis, est "un détournement de l'esprit de la loi".

Voilà qui à le mérite d'être clair net et précis et qui plus est, c'est un avis autorisé, ce n'est pas un tout petit blogueur de gauche comme moi qui le dit mais bon je le dis quand même m'enfin tout d'même !

L'une des vertus de l'affaire Bettencourt-Woerth est d'avoir fait découvrir entre autre, aux français l'existence des micro-partis jusqu'alors totalement inconnus.

Disons le tout de suite cette épidémie honteuse touche principalement la droite et plus particulièrement l'UMP qui a recours massivement à ces officines obscures dans le seul but de financer ses besoins.

Je vais imager mon propos avec un exemple. Madame B est riche et veux aider l'UMP et Nicolas Sarkozy, la loi lui permet de verser 7500 euros à l'UMP mais ne s'arrêtant pas là, elle peut verser tout aussi légalement à ces micro-partis :
  • 7500 pour le micro-parti d'Eric Woerth
  • 7500  "    "    "      "     "  de JF Coppé
  • 7500 "    "    "      "      "  de Laurent Wauquiez
  • 7500 "    "    "      "      "  de François Fillon
  • 7500 "    "    "      "      "  de Brice Hortefeux
Les micro-partis reversant ensuite ces sommes à l'UMP ce qui au total fait donc 45.000 euros (UMP + micro-partis)

Je m'arrête là car il doit y avoir à peu près 250 micro-partis satellites de l'UMP je ne voudrais pas être fastidieux.

Ainsi, Mme B qui ne compte pas son argent peut en toute légalité financer, dans mon exemple, la campagne électorale de Nicolas Sarkozy à hauteur de 45.000 euros et bien plus encore, sans que l'on ait rien à redire. C'est ainsi qu'au total, l'UMP recueille plusieurs millions d'euros.

A gauche on en est encore aux pays des bisounours puisque respectueux des 6 lois, et de leur esprit, portant sur le financement des partis politiques, le Parti Socialiste interdit à ses membres d'être également membre d'un autre parti.

Alors si Mme B qui, magnanime veut assurer ses arrières au cas où, et souhaite financer la campagne électorale du candidat du PS de la gauche unie, elle ne pourra verser "que" 7500 euros. Une misère mesdames et messieurs !

On apprend à l'occasion de cette affaire que Manuel Valls a créé son propre micro-parti ! Voilà un socialiste qui ne respecte pas les statuts de son parti, tout cela, nous dit-il, pour préparer les primaires à gauche.

Il est bien gentil et sympa Manuel mais là faut qu'il arrête ses conneries, certains à gauche le qualifient de droitier et voilà maintenant qu'il prend exemple sur l'UMP, et puis sérieux, j'ai en mémoire le chiffre de 3% qui selon un sondage serait le score de Manuel Valls aux primaires à gauche, donc il faut arrêter les dégâts avant qu'il ne soit trop tard.

Alors à moins de faire une campagne à la Barak Obama, je ne vois pas comment, même avec un micro-parti Manuel pourrait gagner. 

Autre révélation "soudaine" via Le Post, est celle concernant Claude Bartolone, scherpa en chef de Laurent Fabius puisque lui aussi a "son" micro parti dont le but avoué était de soutenir la candidature Laurent Fabius lors des primaires socialistes de 2006.

Voilà donc Claude Bartolone qui donnent régulièrement des leçons à tout le monde au PS à la gauche et ailleurs, pris les mains dans le pot de confiture.

Il fait partie de la Direction Nationale du PS et c'est tout de même un comble de ne pas respecter les textes de son propre parti. Il est temps que Martine Aubry mette de l'ordre à tout ça. Aura t-elle la volonté de le faire ? Nous le verrons bien.

Pour revenir à l'existence des micro-partis, il est à craindre, comme sur bien d'autres sujets que la droite ne fasse rien pour changer les textes et éradiquer la déviance de l'UMP en matière de financement des partis politiques. 

Il est pourtant assez simple de modifier les textes existants, il suffit d'introduire une limite individuelle en limitant à 7500 euros par personne les dons possibles. C'est simple et facile à faire.

Mais bon comme d'habitude l'Etat UMP ne le fera pas alors autant dire que le calendrier du futur président de gauche, élu en 2012, sera chargé, avec tout ce qu'il y a à modifier, abroger,  promulguer.

Wikio

Commentaires

  1. Ce n'est pas que le camp d'en face le fait ou l'a fait que cela légitime certains de le faire...

    Billet juste (et qui me redonnerait presque un semblant de moral...)

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. bon il te faut retrouver le moral car l'été est là et le rosé coule à flot ;)))

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est activée soit immédiatement soit 2 jours après la publication des billets cela ne doit pas vous empêcher d'en poster.

En règle générale, sachez que les commentaires à caractère raciste, antisémite, haineux, injurieux, diffamatoire et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...