Devedjian, Bachelot, Alliot-Marie et les cumulards

Roselyne Bachelot, Henri de Raincourt, Michèle-Alliot-Marie, Patrick Devedjian, Jean-Marie Bockel et peut-être d'autres, sont dans un gouvernement qui donne des leçons aux français par ces temps de crise en leur demandant de se serrer la ceinture.


Ces ministres ont le privilège de cumuler leur indemnité de ministre avec leur retraite.

Depuis les révélations du Canard enchainé de la semaine passée sur Christine Boutin, on découvre que sans vergogne ces ministres se moquent du monde en cumulant 20.000 euros par mois, au minimum, de retraite et salaires alors que nombre de français n'ont pas de quoi vivre décemment.

On pourrait trouver cela tout à fait logique, la retraite étant le prolongement de la vie active et le salaire de ministre représentant la rétribution de la fonction occupée.

Mais une autre logique doit s'appliquer, quand on est en retraite, on ne travaille pas ou alors on renonce temporairement à sa retraite, le temps de la durée des fonctions ministérielles.

Décidément nos gouvernants sont des gens particuliers, demandant des efforts à chacun mais n'en faisant pas eux-même.

Wikio

Commentaires

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...